Le réseau FRIPON de détection de Météores s’invite au Maroc

Communiqué Février 2021 de l’Observatoire de l’Oukaimeden

La première Caméra du réseau FRIPON (Fig. 1) installée sur le continent Africain l’a été sur le très beau site du ​Parc des Oliviers (Fig. 2) à Tameslouht, banlieue de Marrakech au Maroc ce Samedi 30 Janvier 2021. Le réseau ​FRIPON​ (​Fireball Recovery and InterPlanetary Observation Network​) est l’un des plus grands réseaux au monde de caméras dédiées à la détection des météores en vue de remonter à leur corps parent (provenance céleste) et à leur point d’impact (Météorite) via l’estimation de leurs trajectoires (Colas et al. 2020)​ ​. Il est en outre prévu, dans un très proche avenir, d’installer trois autres caméras dans des sites qui restent à définir. Benguerir (​Université Mohamed 6 Polytechnique​)​, Casablanca (​Université Hassan II de Casablanca) et Ifrane (​Al Akhawayn University​)​ ​​pourraient constituer les prochaines destinations de FRIPON-Maroc.

Cette réalisation, vient renforcer la coopération scientifique déjà existante dans le domaine des sciences planétaires, entre l’Observatoire de Paris, l’​IRAP​ de Toulouse (Observatoire Midi-Pyrénées) et l’Observatoire de l’Oukaimeden. Coopération qui a vue, entre autres, l’aboutissement récente de deux thèses de doctorats (Mamoun Ait Moulay Larbi​ ​et Meriem Guennoun).

Figure 1:le réseau FRIPON dans le monde. Lien vers la carte interactive.
Figure 2 – La caméra FRIPON-Maroc-1 dans son emplacement au Parc des Oliviers à Marrakech.

Le programme FRIPON est opéré par l’Institut de Mécanique Céleste et de calcul des Éphémérides (​IMCCE​) de l’Observatoire de Paris et possède un large parterre de coopération en France et à l’internationale dont l’Observatoire de l’Oukaimeden, relevant de l’Université Cadi Ayyad.

Il est à rappeler ici que le Maroc s’efforce depuis quelques années de développer son réseau de détection de Météores et possède une autre coopération internationale dans ce domaine avec ​l’Université de Curtin en Australie et son programme ​Desert Fireball Network, à l’initiative du laboratoire GAIA de l’université Hassan II de Casablanca, dirigé par la spécialiste marocaine des météorites, le Professeur Hasnaa Chennaoui Aoudjehane, présidente par ailleurs de ​ATTARIK Foundation for Meteoritics and Planetary Science. Le réseau ​MOFID (​M​oroccan ​O​bservatory for ​FI​rball ​D​etection) a ainsi vu le jour et comprend maintenant une dizaine de caméras dont 5 sont déjà installées et les autres le seront bientôt également (Barka and Benkhaldoun, 2020).

Figure 3 – Image du ciel donnée par la caméra FRIPON récemment installée.

Remerciements : Nous tenons à remercier ici les propriétaires du parc des olivier pour avoir bien voulu accueillir la première Caméra FRIPON du Maroc. Nous remercions chaleureusement Yassine Raoud et son équipe pour l’accompagnement efficace lors de l’installation de la caméra.

Benkhaldoun Zouhair Directeur de l’Observatoire de l’Oukaimeden Zouhair@uca.ac.ma
Mise en ligne pour l’AFIPS par David Baratoux

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s